tarif


tarif

tarif [ tarif ] n. m.
• 1641; tariffe 1572; it. tariffa, de l'ar. ta'rif « notification »
1Tableau qui indique le montant des droits à acquitter, liste des prix fixés pour certaines marchandises ou certains services; l'ensemble de ces prix. Tarif d'un impôt. taux (1o); contribution, taxe. Tarif douanier. Tarif des chemins de fer. Plein tarif, sans réduction. Payer plein tarif. Tarif de groupe. Tarif réduit. demi-tarif. Tarifs postaux. Tarif de responsabilité : barème de base fixé par la Sécurité sociale pour le remboursement des frais de santé. — (En parlant des salaires) Tarif syndical, fixé par un syndicat. Tarif horaire.
Tarifs aériens. Tarif des consommations dans un café. Afficher les tarifs.
2(1844) Le prix tarifé ou usuel (d'une marchandise, d'un travail). barème, taux (2o). Il faut compter dans les mille francs, c'est le tarif. Fig. et fam. Il aura deux mois de prison, c'est le tarif. « Si vous vous faites paumer, ça sera le plein tarif ! » (Vercel).
Loc. fam. C'est le même tarif : cela se fera de toutes façons (cf. C'est le même prix). À ce tarif-là : dans ces conditions.

tarif nom masculin (italien tariffa, de l'arabe ta’rifa, notification) Tableau du prix des produits ou des services, du montant des taxes et impôts. Montant du droit d'entrées dans une salle de spectacles, dans un moyen de transport public, etc. Familier. Sanction, peine, punition correspondant à un acte répréhensible : Le tarif, c'est deux mois de prison. Tableau des émoluments que des officiers publics ou ministériels sont admis à réclamer pour les divers actes de leurs fonctions. ● tarif (expressions) nom masculin (italien tariffa, de l'arabe ta’rifa, notification) Tarif douanier, nomenclature des produits et marchandises soumis à taxation et des droits de douane. Tarif de l'impôt, ensemble des règles présidant aux opérations effectuées pour déterminer le montant de l'impôt. Tarif horaire, tarif saisonnier, tarif comportant des prix variables avec le moment de la fourniture (heure, jour, saison).

tarif
n. m. Tableau indiquant le prix de certaines marchandises, le montant de certains services ou de certains droits; ces montants eux-mêmes. Tarif douanier. Billet à tarif réduit.

⇒TARIF, subst. masc.
A. — 1. Tableau indiquant le montant des droits à acquitter pour certaines opérations, les prix fixés pour certaines marchandises, la rémunération due pour la prestation de tel ou tel service. Tarif postal; tarif du transport des marchandises par le chemin de fer; tarif kilométrique; tarif des consommations affiché dans les cafés; tarif syndical; tarif fixé par un syndicat; augmenter les tarifs; tarif dégressif, forfaitaire, indicatif, préférentiel, spécial. On traite de gré à gré avec ces messieurs [les cochers] : la police n'a pas établi de tarif. On va au Pirée pour une drachme et demie ou pour 60 drachmes, suivant l'occasion (ABOUT, Grèce, 1854, p. 409):
1. MARIUS: Fanny, veux-tu garder le bar quelques minutes? FANNY, nerveuse: Et s'il vient des clients? MARIUS: Tu les serviras... FANNY: Je ne sais pas les prix. MARIUS: Tu as un tarif... Tu t'arrangeras à peu près...
PAGNOL, Marius, 1931, I, 11, p. 93.
2. Spécialement
a) DR. ADMIN.
) Tarif criminel. ,,Règlement concernant les frais de justice en matière criminelle, correctionnelle et de simple police`` (CAP. 1936).
) Tarif (des frais des officiers ministériels). Tableau qui fixe les émoluments dus aux officiers publics ou ministériels pour les divers actes de leurs fonctions (d'apr. CAP. 1936). Tarif des greffiers (Lar. Lang. fr.).
b) DR. FISCAL
) Tarif douanier/des douanes. Nomenclature des produits et marchandises soumis à taxation et des droits de douane qui leur sont applicables. La France a vu, en 1812 (...) une guerre longue, destructive, et qui fermait presque toute communication extérieure (...), des opérations de commerce faites par le gouvernement lui-même, des tarifs de douanes arbitrairement changés (SAY, Écon. pol., 1832 p. 390). Peel, anxieux de plaire aux libre-échangistes, supprimait du tarif douanier plus de sept cents articles et remplaçait ces recettes, perdues pour le budget, par une curieuse nouveauté, l'impôt sur le revenu (MAUROIS, Disraëli, 1927, p. 150).
Tarifs généraux ou autonomes des douanes. ,,Tarifs doua-niers fixés par décrets et révisables à tout instant`` (BARR. 1974). Tarifs conventionnels des douanes. ,,Tarifs découlant d'accords signés entre deux ou plusieurs États`` (BARR. 1974).
) Tarif de l'impôt. Ensemble des règles applicables pour déterminer le montant de l'impôt à partir de la valeur de la matière imposable. (Dict. XXe s.).
c) INDUSTR. DU TOUR.
) Tarif binôme, monôme. Tarif comportant deux éléments tarifaires dont l'un est fixe et l'autre mobile, ou ne comportant qu'un seul élément tarifaire (Dict. XXe s.).
) Tarif horaire, saisonnier, etc. Tarif comportant des prix variables selon le moment de la fourniture (heure, jour, saison). Tarif de nuit. [Les utilisateurs d'appareils électriques] choisissent la possibilité d'utiliser un tarif « heures creuses » (8 h sur 24 h) appréciable (...) particulièrement pour les radiateurs à accumulation qui emmagasinent la chaleur la nuit pour la diffuser le jour (L'Express, 20 oct. 1979, p. 199, col. 2).
d) ÉCON. Tarif extérieur commun (abrév. TEC). (Ds GRAW. 1981).
e) SÉCUR. SOC.
) Tarif d'autorité. ,,Tarif de remboursement établi unilatéralement par l'autorité administrative, à défaut d'accords conventionnels entre la tutelle ou les caisses et la profession intéressée`` (SOURNIA 1973). Faute de quoi on irait tout droit vers ce que la profession ne souhaite pas: une médecine de caisse bureaucratique. À moins que ce ne soit vers un système à deux étages, où ne seraient valablement remboursés que les frais de maladie grave, et où les autres seraient seulement remboursés sur la base d'un « tarif d'autorité » (L'Express, 29 sept. 1979, p. 116, col. 3).
) Tarif conventionnel. Tarif d'honoraires ou de prestation de service, établi par convention entre une caisse d'assurance-maladie et la personne physique ou morale qui fournit la prestation (d'apr. SOURNIA 1973).
) Tarif de responsabilité. ,,Barème selon lequel sont calculés, en matière de frais médicaux et pharmaceutiques, les remboursements effectués aux assurés sociaux`` (Admin. 1972).
f) SYLVIC. Tarif de cubage. Tableau permettant de connaître le volume approché des bois sur pied ou des grumes, en fonction d'une ou de plusieurs de leurs dimensions (diamètre, circonférence, hauteur). Tarif de cubage à une entrée, à double entrée, à entrées multiples. Il existe de nombreux tarifs de cubage donnant en fonction de la hauteur et de la circonférence au milieu le volume des arbres (COCHET, Bois, 1963, p. 125).
B. — P. méton. Montant du prix de certains services ou travaux. Billet à tarif réduit, à demi-tarif. Nous étions informés par lui (...) du nom des plus jolies femmes de la ville, du tarif de la vertu de chaque actrice, de la meilleure table d'hôte (JOUY, Hermite, t. 3, 1813, p. 258):
2. « Vingt sous les premières, dix sous les secondes, cinq sous les enfants et les personnes debout. » Tel était autrefois le tarif de nos divertissements artistiques quand une troupe de comédiens ambulants s'arrêtait, pour un soir, dans mon village natal.
COLETTE, Mais. Cl., 1922, p. 131.
Plein tarif. Tarif sans réduction. Ledinger: Il avait déchiré des papiers (...)? Waldorf: (...) Sa carte d'entrée gratuite dans les musées allemands, ses permis de demi-place pour l'opéra (...). Il y a pas mal de belles choses dans la vie pour lesquelles il va payer maintenant plein tarif (GIRAUDOUX, Siegfried, 1928, IV, 2, p. 162).
En appos. Le nombre sans cesse croissant de voyageurs aériens sur l'Atlantique nous a amenés à créer un service exclusivement réservé à nos passagers plein tarif (Le Point, 16 oct. 1978, p. 92, col. 1).
TOUR. [Avec un autre subst. en appos. ou comme 1er élém. d'un n. comp.] Tarif couple, enfant, étudiant. Aller et retour Paris-Londres en tarif-visite: 450 F (Le Point, 6 août 1979, p. 25, col. 4). Les concubins notoires peuvent bénéficier du tarif « conjoint » d'Air Inter et d'Air France (Le Nouvel Observateur, 23 févr. 1981, p. 55, col. 3).
C. — Au fig.
1. Vx. Système d'évaluation des choses ou des gens. Le cabinet d'un journaliste en crédit est maintenant une vraie bourse littéraire (...); on peut y trouver, jour par jour, le tarif des réputations et le bulletin des amours-propres de la capitale (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 39). Et il avait à solliciter ces gens-là, lui qui aimait à user ses souliers plus que son chapeau. La mécanique publique, les formules et la comédie des rangs, avec ce tarif exactement réglé des considérations et des mépris (...), il en aurait volé au plafond (POURRAT, Gaspard, 1930, p. 220).
2. Fam. Barême qui permet d'évaluer certaines choses, en particulier les sanctions, les peines, les punitions. Deux mois de prison, c'est le tarif. Une série de feuillets imprimés relatant (...) tous les manquements auxquels les matelots sont sujets, avec, en regard, le tarif des peines encourues (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 2). Chaque évadé devait comparaître devant l'officier de justice, qui après l'avoir entendu prononçait sa sentence. Pure formalité, puisqu'à de rares exceptions près le tarif était uniforme. Ce tarif fut d'abord de cinq jours de prison (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 87).
Locutions
À ce tarif-là. Si l'on évalue les choses de cette façon-là. Le Généralissime: Ces avocats! Plaider l'irresponsabilité! Facile. Mais à ce tarif-là, nous n'avons jugé que des irresponsables (GHELDERODE, Pantagleize, 1934, III, 9, p. 134).
C'est/ce sera le même tarif. C'est, ce sera la même punition, la même sanction. (Dict. XXe s.). Tu es privé de dessert, pour ta sœur c'est le même tarif (Dict. XXe s.).
Le plein tarif. La punition, la peine maximale. Je vous préviens que l'adjudant-major se doute que vous vous rincez la gueule à longueur de journée! (...) Si vous vous faites paumer, ça sera le plein tarif! (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 23).
3. Fam. Prix à payer, sacrifice à faire pour obtenir tel résultat. Pour réussir, il est prêt à payer le tarif. J'ai, d'ailleurs, tenu à ce que tout se fasse le mieux possible... D'abord, j'ai payé le prix fort, le tarif de luxe, pour qu'elle ait toutes ses aises. Je lui ai choisi moi-même deux pièces communicantes, que j'ai fait remettre à neuf, et où j'ai fait transporter le mobilier de son ancienne chambre (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 151).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1572 tariffe fém. « tableau indiquant le montant des droits à payer, liste des prix fixés pour certaines marchandises ou certains services » (F. FLORY, Tariffe, ou table proportionnelle des changes en Anvers et ailleurs, Anvers ds CIORANESCU 16e); 1604 tarife fém. (doc. ds J. BAUX, Mém. hist. de la ville de Bourg, t. III, p. 273 ds GDF.); 1641 tarif masc. (Nouveau Tarif du Poisson d'Eaue douce, Paris ds Z. rom. Philol. t. 80, p. 459, note 25); b) 1929 « prix d'une marchandise, d'un travail » (ARLAND, Ordre, p. 137: une digne entremetteuse, qui lui verse le tarif demandé); 2. a) 1605 fig. « système d'évaluation » (PH. DE MARNIX DE STE-ALDEGONDE, Différens de la relig., II, I, 3 ds HUG.: la tarisfe de Dieu); 1666 (FURETIÈRE, Roman bourgeois ds Romanciers du XVIIe s., éd. A. Adam, p. 919: un tariffe pour l'évaluation des hommes et pour l'assortiment des partis); b) 1756 spéc., en parlant de punitions et de peines (D'HOLBACH, Le Christianisme dévoilé, p. 275: un ridicule tarif de péchés); 1783 (L.-S. MERCIER, Tabl. Paris, t. 7, p. 247: le tarif des emprisonnemens). Empr. à l'ital. tariffa (1358 ds PELLEGR. Arab., pp. 105 et 148), et celui-ci à l'ar. « notification, information; définition, détermination » (et « notification, information; tarif »), n. d'action du verbe « annoncer, informer, faire connaître », 2e forme de « connaître, savoir ». Fréq. abs. littér.:166.
DÉR. Tarifaire, adj. Relatif à un tarif (supra A). Allégement, mesure, réforme tarifaire; accords, négociations, nouvelles dispositions tarifaires. La plus grosse part du déficit des entreprises publiques revient à une S.N.C.F. remarquablement gérée mais ligotée par la politique tarifaire et le défaut de politique économique générale (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 533). []. 1re attest. 1919 (Lar. mens., p. 764 b: la nouvelle loi tarifaire); de tarif, suff. -aire1.
BBG. — VIDOS (B. E.). Archivum Romanicum. 1930, t. 14, p. 138.

tarif [taʀif] n. m.
ÉTYM. 1641; tariffe, 1572, n. f.; ital. tariffa; arabe tă‘rīf « notification ».
tableau Mots français d'origine arabe.
1 Tableau qui indique le montant des droits à acquitter, liste des prix fixés pour certaines marchandises ou certains services; l'ensemble de ces prix. Barème. || Tarif douanier (→ Réduction, cit. 4); tarif général, minimum, de transit. || Tarif protecteur. || Le tarif d'un impôt (cit. 9). Taux, taxe. || Tarif des frais et dépens; tarif criminel. || Tarif réduit. Demi-tarif.Tarif de responsabilité : barème pour le calcul des prestations versées par la Sécurité sociale.Ensemble des droits applicables au titre d'un même impôt. || Le tarif de l'impôt sur les spectacles.Tarif des chemins de fer (→ aussi Expédition, cit. 7). || Tarif kilométrique, par sections, par zones (transports en commun). || Tarifs postaux.Tarif des consommations dans un café.(En parlant des salaires). || Tarif aux pièces (cit. 5). || Tarif syndical, fixé par un syndicat. || Travailler au-dessous du tarif syndical. || Tarif horaire, saisonnier. || Tarif forfaitaire.
1 (…) il y avait avantage, lorsqu'on ne possédait pas d'auto personnelle, à choisir les taxis de la « Compagnie française des automobiles de place », de préférence aux « Voitures de place automobiles »; le tarif des premiers étant inférieur d'au moins 20%.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XI, p. 151.
Le prix d'une marchandise déterminée, d'un travail (lorsque ce prix est indiqué par un tarif ou déterminé par l'usage). || Il faut compter dans les cinq ou six mille francs, c'est le tarif.
2 (1690). Fig. Système d'évaluation (spécialt, en parlant d'amendes, de sanctions). || Tarif des peines encourues pour les manquements (cit. 3) auxquels les matelots sont sujets. || Tarif des punitions.
2 Les fautes que nous pouvons commettre sont de plusieurs sortes. Chacune a sa punition particulière dont le tarif est affiché dans les deux chambres (…)
Sade, Justine…, t. I, p. 164.
Loc. C'est le même tarif. || Jean a été privé de sortie; pour son frère, ce sera le même tarif.
Absolt. || Le tarif, le plein tarif : la punition, la peine maxima.
3 Si vous vous faites paumer, ça sera le plein tarif !…
Roger Vercel, Capitaine Conan, I, p. 24.
DÉR. Tarifaire, tarifer, tarification.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tarif — TARÍF, tarife, s.n. Taxă oficială fixată pentru anumite prestaţii de serviciu, pentru vânzarea anumitor articole etc.; listă sau tablou pe care sunt afişate aceste taxe. – fr. tarif (< it.). Trimis de pan111, 13.09.2007. Sursa: DLRM  TARÍF,… …   Dicționar Român

  • TARIF —     Tarif, s. m., mot arabe devenu français, et qui signifie rôle, table, catalogue, évaluation. Tarif du prix des denrées; tarif de la douane, tarif des monnaies. L édit du tarif, dans la minorité de Louis XIV, fit révolter le parlement, et… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Tarif — is a surname and may refer to: *Mowafak Tarif *Salah Tarif *Salih ibn Tarif …   Wikipedia

  • Tarif — (tariff; tarif; tariffa) – vom arabischen tarîf = Kundmachung stammend (die Ableitung von der maurischen Hafenstadt Tarifa an der Meerenge von Gibraltar ist wohl irrig) – ist das Verzeichnis der für bestimmte Leistungen zu entrichtenden Preise,… …   Enzyklopädie des Eisenbahnwesens

  • Tarif — Sm std. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. tarif, dieses aus it. tariffa f., aus arab. taʿrīf Bekanntmachung, Preisliste , zu arab. ʿarrafa bekanntmachen .    Ebenso nndl. tarief, ne. tariff, nfrz. tarif, nschw. tariff, nnorw. tariff. ✎… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • tarif — tàrīf m <G tarífa> DEFINICIJA reg. 1. pismeno ili usmeno prikazivanje svojstava, izgleda, osobina, značajki koga ili čega; opis [tarif učiniti objasniti, razjasniti, protumačiti] 2. napis ETIMOLOGIJA tur. ← arap. ta̔rif …   Hrvatski jezični portal

  • Tarif — »Preis , Lohnstaffel, Gebührenordnung«: Das seit dem 17. Jh. allgemein übliche Kaufmannswort stammt aus gleichbed. it. tariffa, das uns durch gleichbed. frz. tarif vermittelt wurde. Quelle des Wortes ist arab. ta̔rīf »Bekanntmachung« (zu arab.… …   Das Herkunftswörterbuch

  • tarif — TARIF. s. m. Roole qui marque le prix de certaines denrées, ou les droits d entrée & de sortie que chaque sorte de marchandise doit payer &c. On appelle, Tarif des monnoyes, Le prix que le Prince donne aux monnoyes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tarīf — (arab.), ein Verzeichnis verschiedener Waren oder Leistungen mit beigesetzten Preisen, namentlich ein amtlich festgestelltes Verzeichnis, daher Zolltarif (vgl. Handelsverträge), Münz , Steuertarif, insbes. im Verkehrswesen: Droschken , Post ,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tarif — Tarīf (arab.), Verzeichnis von Preissätzen für bestimmte Lieferungen und Leistungen, bes. öffentlich rechtlicher Art, Zoll , Steuer , Stempel , Porto , Eisenbahn (Personen , Güter ), Schiffs , Lohn T.; Preis fremder Münzen an öffentlichen Kassen… …   Kleines Konversations-Lexikon